Vers le Pacifique

l
18/06/2017 - Pays : Canada - Imprimer ce message Syndication :

Vers le Pacifique

 

Semaine du 12 juin 2017

 

Lundi, 12 juin 2017

Circus Circus, Las Vegas

Nevada

Odomètre : 22xxx km

9o-25oC soleil/nuage

 

Le froid et le vent s’y sont mis cette nuit si bien qu’on s’est réveillé dans un froid d’automne. On a repris la route vers Las Vegas mais les vents sont forts et le froid persiste dans les montagnes. On évite un accident de justesse quand un camionneur change de voie subitement et se retrouve face à face avec nous. Il a fallu se précipiter sur l’accotement et lui revenir dans sa voie. Ouf ! Puis on traverse l’Utah, l’Arizona et on se retrouve une heure plus tôt au Nevada. Encore une fois les arbres ont disparus et de nouveaux types de cactus apparaissent. On arrive dans le gros trafic de Las Vegas et on trouve difficilement l’hôtel Circus Circus qui accueille des motorisé dans son stationnement. La visite de la rue Las Vegas appelé communément La Strip est de longue durée. Beaucoup d’animation et on marche 16 km pour tout voir. Il y a des filles à moitié nues avec des paillettes qui veulent se faire photographier, des gars aussi. Il y a beaucoup de monde sur la rue et dans les grands hôtels. L’hôtel Bellagio est sans doute le plus populaire, le Caesar Palace aussi. On s’arrête dans un bistrot hôtel avec terrasse. Ça coutera 100$ pour un plat et un verre de vin. On a économisé sur le camping mais tout le reste est assez capitaliste.

 

Mardi 13 juin 2017-06-13

Camping Koa, Isabella Lake

Californie

Odomètre : 23000 km

28oC soleil/nuage

 

On se dirige vers Sequoia National park mais on ne se rend pas directement et on s’arrête au Lac Isabella, en Californie. À environ 1 à 2 heures du parc. Le camping Koa a tout ce qu’un campeur désire. Électricité, eau et internet, à prix plutôt moyen. Deux jours de repos en Californie, Un oasis en plein désert.

 

Jeudi le 15 juin 2017

Sequoia National Park

Californie

Odomètre : 23297 km

28oC soleil

 

Le lac Isabella est en fait un réservoir  et on en a fait vite le tour, en auto. Le décor est assez spécial puisqu’il n’y a pas de végétation. Le désert a tout envahit. Et dans cette cuvette un plan d’eau étonne.

On ne sait pas trop à quoi s’attendre de la route qui mène au parc National Sequoia. On a deux choix la voie rapide ou la route dans la montagne. On choisi la route dans la montagne pour profiter du paysage. Ça le paysage on l’a vu. On a roulé sur une route qui serpente dans la montagne durant 2 heures. Et on n’a presque pas avancé. Arrivé au Parc Sequoia vers 14h30 il y avait encore une heure de montée et les campings du parc sont plein. On prend quand même une chance et au camping Lodgepole on s’arrête à la guérite ou un écriteau indique complet. Après discussion ils nous trouvent une place. Ouf !. Maintenant qu’on est installé sur le site 212 on va faire un tour dans la forêt de Sequoia. Ça impressionne. Des arbres de 2200 ans… 10m de diamètres. Ça oblige le respect. Mais il y a aussi des sapins, des pins et des pruches énormes.

La journée a été longue. On a appris qu’il faut parfois prendre parfois des raccourcis même si on manque certaines choses, si on veut atteindre notre but.

 

Vendredi le 16  juin 2017

Camping Mission, San Juan Bautista

Californie

Odomètre : 23630 km

34oC soleil

 

On devait aller au parc national Yosemite mais on a changé d’idée en cours de route. Les canyons, les hautes montagnes, les routes serpentines… on en a assez. On est descendu de Sequioa Park en une heure au moins. Le motorisé en avait assez et des voyants se sont allumés. Probablement que le camion n’est pas fait pour être à angle de 45o tout ce temps… Tout est complet cette fin de semaine alors on se dirige vers la côte et vers 15h30 on s’arrête dans un camping privé qui affiche complet mais qui nous laisse une place sans service pour la nuit. San Juan Bautista, Juste au dessus de la Faille de San Andreas. Je le dis tout de suite ne venez pas dans ce camping. Tout à fait inhospitalier. Pour un soir c’est bon et surtout que tous les campings sont complets du nord au sud et particulièrement sur la côte. Demain nous irons dans un camping KOA, à quelques kilomètres d’ici.

 

Samedi le 17  juin 2017

Camping Oka Las Salinas

Californie

Odomètre : 23654 km

35oC soleil

 

San Juan Bautista est un petit village western naturel avec des maison en bois et des saloons. Il y avait dans  le parc du centre-village des exposants de l’époque du far-west. Des trappeurs, des médecins héroiques, des chercheurs d’or etc tout ça avec les gens costumés dans chaque kiosque. Bravo pour cette petite communauté. Le prochain arrêt n’est pas trop loin car il ne faut rouler que sur 11 km pour se rendre. Mais la route principale est congestionnée si bien qu’on va prendre presqu’une heure pour se rendre. La mer n’est pas très loin et c’est la fin de semaine alors ça circule. Le camping Koa est malheureusement situé juste à coté….On sent deux sortes de température. Au soleil c’est torride mais à l’ombre la température tombe brusquement. L’effet du Pacifique qu’on a hâte de toucher demain.

Dimanche le 18  juin 2017

Camping Oka Las Salinas

Californie

Odomètre : 23761 km

28oC soleil 20oC au bord de la mer

 

C’est chaud au soleil du camping à 11km de la mer mais rendus au bord du pacifique les choses changent. L’eau est glaciale. Ben oui on avait hâte de toucher à l’eau. C‘est une réjouissance mais ça nous a surpris. Il y a de belles plages mais tout le monde se baigne en wet suit.  Pas surprenant que la température change. L’eau est à 60oF (mesurée). Mais de beaux paysages. On a passé la journée dans la baie de Monterey et dans cette péninsule où il faut payer 10,25$ pour passer. Ça s’appelle 17-mile Drive Pebble Beach. Retour au camping où il fait chaud ou froid selon qu’on est à l’ombre ou au soleil…

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :

claude tessier

Note: 3,8/5 - 57 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)