Une semaine en Alaska

l
12/06/2018 - Pays : Canada - Imprimer ce message Syndication :

Une semaine en Alaska

 

Semaine du 4 juin 2018

 

Mardi le 4 juin 2018

Whitehorse-Skagway (Alaska)

2 heures de routes

Décalage 4 heures

Pullen CreeK RV Park, Skagway (42$ US)

8oC sur la route et 20oC à Skagway soleil, nuage, averses

 

 

Ça nous aura pris trois-quatre jours pour tout mettre en place pour le camping avec le motorisé. Même lundi on a fait les derniers ajustements et les achats nécessaires pour la route. On trouve de tout à Whitehorse.

 

La route vers Skagway est intéressante. Le somment des montagnes est encore enneigés et le contraste avec les rivières que nous suivons est très panoramique. Pas beaucoup de circulation. Même à la douane nous étions deux à passer. Ça n’a pas traîné. La route aux USA est aussi sinueuse et descend sur 16 km jusqu’au centre-ville. Il y a plus d’animation au centre-ville compte tenu de tous ces bateaux de croisières qui sont arrêtés ici. On propose aux touristes tout ce que la Chine peut offrir. Un peu de local tout de même. Les bijoux et les pierres précieuses sont les plus exposés. C’est la route du Klondike après tout. La route du rêve aussi. On va donc passé une semaine dans la région à visiter Fjords et montagnes de l’Alaska.

 

La route du rêve mais aussi la route touristique maintenant. Ils débarquent par milliers, tous les jours,  et envahissent les boutiques et les centres d’information. On ne voit presque pas de populations locales, trop occupées à s’occuper. On s’est rendu à Dyea, pas trop loin d’ici. Le départ il y a jadis bien des années des prospecteurs d’or. Mais chaque fois qu’on arrête on s’aperçoit que ça s’adresse aux excursions touristiques. Près de l’ancien village Nicole s’est amusée à chercher de l’or dans une fontaine mais on l’a tout de suite avertit que ça faisait parti des tours. Tasse-toi matante ! La saison est courte et il faut profiter de la manne touristique le plus possible.  Le sentier qui longue la rivière Skagway est bien fait et aboutit presqu’au bout de la baie. Le paysage est très beau…et gratis.

Déjà jeudi et nous sommes toujours à Skagway.  On prend la vie comme elle vient. C’est tout. Mais en après midi on a acheté un tour de train dans les montagnes : le white pass and Yukon route.  Assez cher mais on monte dans un canyon dans ce train qui a été utilisé par les chercheurs d’or au début du XXe siècle. Le panorama est beau et on monte sans arrêt jusqu’à la frontière canadienne. Puis on retourne… sur les freins. Arrivés à Skagway on s’arrête au brewpub sur la 2e. Une belle terrasse nous y attend. 

 

Vendredi le 8 juin 2018

Skagway-Haines, Alaska

Soleil-nuage montagne,14oC

Ocean Side RV Park Haines (40$/nuits)

N59o14.146’

W135o26.496’

 

Dernière journée à Skagway. On ramasse tout notre attirail et on quitte le camping. La propriétaire du camping aime bien notre motorisé et jase de tout ça avec Nicole.

En attendant de prendre le traversier nous nous rendons au cimetière de mineurs du gold rush qui ont laissé leurs vies. 1890. La vie remplie d’espoir qui s’est terminée ici, souvent à cause de la maladie. 

Le ferry qui va à Skagway n’est pas très gros et les roulottes doivent y entrer de reculons. Pas facile. Nous on rentre parmi les derniers, donc on sort les premiers. Le trajet n’est que d’une heure dans le Fjord vers Haines mais les montagnes entourent le bateau. Nous nous dirigeons vers notre camping réservé il y a deux jours et la propriétaire nous attendait. On a eu droit à toute une description de Haines et de ses attractions. Mais le camping, sans aucun brin d’herbe ni végétaux de quelques sortes, est situé au bord du Fjord avec vue imprenable sur les montagnes. Beaucoup moins touristiques que Skagway. Il n’y a pas de bateaux de croisières ni de boutiques de bijoux. Tant mieux.

Samedi on prend l’excursion vers Juneau en Catamaran. Départ 8h30am retour 8h30pm, donc toute une journée d’excursion en mer et une partie à Juneau. Le temps est magnifique et on voit bien montagnes et les glaciers. Mais ce qui est le plus étonnant c’est le nombre de baleines à bosses rencontrées tout le long du parcours. Le capitaine a patiemment arrêté le bateau à chaque fois pour qu’on puisse bien les voir. Même chose pour les lions de mer qui étaient entassés sur les rochers le long des falaises. Les aigles à tête blanche étaient aussi très présentes tout le long du parcours. À Juneau il y avait 5 bateaux de croisière accostés au port. Donc plein de touristes au centre-ville. On peut dire que les commerçants les attendent avec leurs bijoux et leurs bricoles avec le mot Alaskaimprimé dessus. Pourtant tout est fait en Chine. Nicole a dit que même des chinois en achetaient. On revient sous la pluie (normal il pleut 220 jours par année) et les montagnes sont moins visibles par contre les baleines sont encore très nombreuses. Belle excursion !

Dimanche, pluie. Froide.

Alors on ne se presse pas pour aller visiter Haines. Il s’agit plus d’un hameau que d’un véritable village. Mais typique de l’Alaska. Entouré de montagnes et d’eau. Les paysages sont beaux.  On s’est rendu vers la passe à poissons à saumons sockeye. Mais il semble qu’il n’y en a que trois de monter. Trop tôt.  Parce qu’au cœur de la saison les Grizzlis sont là et font la fête. On visite aussi la péninsule où on peut voir les glaciers de l’autre coté de la baie. La pluie a cessé mais c’est glissant pour une randonnée dans la « rain forest ».

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Reg
le 15/06/2018 à 04:18:11
Merci vous deux, beau début !

On a eu une corvée efficace et agréable sous un beau soleil.
Par Luc
le 17/06/2018 à 23:30:08
Content de vous lire, les amis! On voit que vous avez plus d’élan pour ce second départ!
Merci de nous faire partager vos aventures.

Laisser un commentaire

claude tessier

Note: 3,6/5 - 60 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)