Semaine du 10 février 2013

l Vidéos :

13/02/2013 - Pays : Chili - Imprimer ce message Syndication :
Lundi le 11 février 2013
Arrivé à la Serena
Hôtel Pacifico (hotelpacifico.cl)
252, Eduardo de la Barra, La Serena
S 29o 54’ 265; O 71 o  15’ 209
Température : 30 o C, soleil

Autre départ ce matin.  On fait nos adieux à l’Hôtel Luna Sonrise qui a un très bon accueil et un service impeccable. La chambre est modeste mais  le wifi fonctionne très bien. La descente en taxi vers le terminus d’autobus est vertigineuse.  Le terminus est très animé mis on s’y retrouve. On a est tombé sur la locale. On en a pour 7 heures pour se rendre à La Serena. Mais au moins la route passe au bord de la mer. La végétation change et on se retrouve finalement dans les champs de cactus. L’arrivée à La Serena est plus difficile parce qu’il y a beaucoup de trafic. L’heure de pointe. L’hôtel Pacifico est situé au centre-ville  Tout est correct mais pas d’internet. On se fiait la dessus un peut pour réserver les hôtels du reste du voyage.

 Mardi le 12 février 2013
Des vacances avec les Chiliens
Hôtel Pacifico (hotelpacifico.cl)
252, Eduardo de la Barra, La Serena
S 29o 54’ 265; O 71 o  15’ 209
Température : plus de 30 o C, soleil

 Il y avait une petite angoisse ce matin puisqu’à partir d’aujourd’hui nous n’avons plus de réservation d’hébergement. Comme c’est la haute saison, tout est complet sur la côte. On demande à la réception de notre hôtel de vérifier la disponibilité d’un hôtel à la ville de La Caldera un peu plus au nord. Complet. On a finalement accès à internet on trouve un autre hôtel. Appel sur skype en espagnol. C’est réglé. Il nous reste donc plein de temps pour aller à la plage. Les Chiliens sont en vacances et ça paraît. Des parasols à pertes de vue. Mais les vagues sont grosses et dangereuses.  Plus loin la vague est moins forte et la mer plus accessible. Il y a beaucoup de condo en construction et la riviera Chilienne sera composée d’une suite de d’édifice de béton pas trop accueillants. Nicole nous loue des vélos et on peut visiter un peu plus. Des vrais vacances avec les chiliens avec les avantages et les inconvénients.

 Mercredi le 13 février 2013
Après la mer, la montagne
Hôtel Pacifico (hotelpacifico.cl)
252, Eduardo de la Barra, La Serena
S 29o 54’ 265; O 71 o  15’ 209
Température : plus de 30 o C, soleil

On se rend à l’agence de voyage pour un tour guidé dans les montagnes vers 9 heures. C’est nuageux mais la première chose que la guide nous dit c’est de se préparer à bien se protéger parce que dans les montagnes le soleil est fort. Difficile à croire avec le ciel qu’on a. Mais elle avait raison. Dès qu’on sort de la ville le soleil apparaît, brûlant. On visite la vallée de l’Elqui. Son principal attrait la culture des raisins pour la production du Pisco.  Ils en sont fiers. Mais d’abord un petit arrêt dans une plantation de papaye. Puis de la distillerie de Pisco. On visite l’usine mais les raisins vont entrer dans deux semaines au début des vendanges. On se rend jusqu’à la maison de Gabriela Mistral, prix Nobel de la littérature. Les villages de montagnes rappellent ceux de l’Argentine. Il y a bien un peu de végétation dans le village mais tout disparaît assez vite quand personne n’arrose le tout. On a bien pratiqué notre espagnol aujourd’hui. On était les seuls étrangers de la visite.

Jeudi le 14 février 2013
La Caldera
Hôtel Costa Fosil (costafosil@jandy.cl)
560, Gallo, La Caldera
S 27o 04’ 057; O 70 o  49’ 401
Température : plus de 30 o C, soleil

 Encore  en déplacement mais c’est à regret que nous quittons La Serena, notre coup de c½ur jusqu’à maintenant.  Le personnel de l’Hôtel Pacifico est très accueillant. On nous a recommandé un resto près de l’hôtel qui nous a comblé, dans tous les sens. La parralliada comprenait deux côtelettes de porc, deux morceaux de poulets, deux saucisses, deux boudins deux tranches de steak,  4 patates rissolées, une bouteille de vin pour 20$. On n’avait de la misère à marcher en sortant de là. L’autobus de La Serena à Caldera prend une bonne partie de la journée. On n’a  fait qu’un seul arrêt à Copiapo pour prendre du Gaz. Le terminus de La Caldera  est le plus simple qu’on a jamais vu. Il y a un mur un banc et c’est tout. L’hôtel que nous avions réservé est bien situé bien que le village est tout petit. Mais ils ont le wi-fii et la chambre est correcte.  On est situé directement au bord de la mer.  Quoi demandé de mieux ?

 Vendredi le 15 février 2013
La Caldera, Port de pêche
Hôtel Costa Fosil (costafosil@jandy.cl)
560, Gallo, La Caldera
S 27o 04’ 057; O 70 o  49’ 401
Température : plus de 30 o C, soleil 

Le port de la ville de La Caldera est situé en plein désert. Même les cactus n’y poussent pas. Mais ce joli petit village  au bord de la mer un peu verdoyant grâce à un arrosage régulier Les chiens errants souffrent à l’ombre quand ils en trouvent.  Au port il y a toutes sortes de choses à vendre. Nicole en profite pour s’acheter un chapeau. Puis il y a une grande poissonnerie. C’est étonnant mais il n’y a pas de glace ni de frigo. Il faut vite acheter si on veut du  poisson frais. Au bout de la poissonnerie, au bord de la mer, un restaurant vend…du poisson. Il y en a bien une dizaine sur le menu. On n’en connaît aucun. Mais celui qu’on a choisi est bon.  Il y a des plats de fruits de mer qui font près de 1 pied de haut.  Les pétoncles sont abondantes et crachent dans les airs dans les bacs remplis d’eau. Il y a beaucoup de monde sur la plage après dîner. On ne comprend pas encore très bien les horaires  mais c’est pas clair pour eux non plus…  On a passé une partie de la journée dans la logistique pour trouver un moyen de passer en Argentine par San Pedro de Atacama mais il n’y a pas de bus  à tous les jours ce qui complique l’organisation.


Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :

claude tessier

Note: 3,7/5 - 59 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)