Santiago/Valparaiso/Guanaquero

l
07/05/2009 - Pays : Chili - Imprimer ce message Syndication :

Semaine du 3 mai 2009

 

Dernier jour à Santiago

 

Dimanche le 3 mai 2009

Hôtel Vega, santiago (Chili)

Coordonnées: S 33o26’659 / W 070o38’934

 / 23oC  soleil

 

On dirait que notre itinéraire est toujours bien organisé. Quatre jours à Santiago. Comme si c’était planifié d’avance. On doit chercher l’équilibre entre un minimum à visiter et le désir d’aller plus loin. Et le minimum dans une capitale comme Santiago c’est quatre jours. Et on y visite que le centre. Aujourd’hui on est allé d’abord au musée précolombien, situé tout près de notre hôtel. En plus le dimanche l’entrée est gratuite. Très beau musée où on peut voir des objets  des civilisations précolombiennes du Mexique ,de l’Amérique centrale à la terre de feu. Après la visite du musée on va dîner au marché central, une soupe de fruits de  mer assez exotique-merci! L’après-midi est consacré à la visite du Cerro Santa Luca   on a une autre belle vue de la ville. Fin de la journée dans le Barrio Lastarria reconnu pour son petit air parisien Déjà c’est la fin de notre séjour à Santiago. Sait-on jamais on y reviendra peut-être un jour.

 

Valparaiso : difficile d’accès

Lundi le 4 mai 2009

Hôtel Luna Sonrisa, Valparaiso (Chili)

Coordonnées: S 33o02’642 / W 071o37’782

Km 203387 / 25oC  soleil

 

On était un peu préoccupé aujourd’hui par l’itinéraire. D’abord sortir de Santiago puis l’entrée dans la ville de Valparaiso. Hélène Brunelle nous avait informés du niveau de difficulté. Bref pour sortir de Santiago pas trop de problème avec le GPS.  Les autoroutes y sont faciles d’accès et à 10h l’heure de pointe est sans doute terminée. Il fait beau et chaud aujourd’hui. Dès qu’on passe le tunnel qui nous sépare de Santiago la pollution est moins apparente.

Les vignobles se succèdent dans les vallées mais dès qu’on monte de quelques mètres ça devient semi-désertique. En début d’après-midi on entre dans Valparaiso. On a réservé un hôtel au centre et il faut le trouver. Assez vite on est confronté à un trafic dense. Et il faut jouer du coude pour passer.  Puis on monte dans la montagne dans de petites ruelles qui rappellent Québec. Le camion semble immense. On fini par trouver l’hôtel et un stationnement bien sécurisé. Le westfalia ne sortira pas de là avant mercredi. Nicole est pressée de visiter la ville qui n’est composée que de marches et de descentes ou  de montées. On se retrouve vite au port où nous prenons un petit bateau qui nous fait une visite de 30 minutes du port. On a une belle vue de la ville. Quelle journée magnifique au bord de la mer. Retour à l’hôtel en fin d’après-midi.

 

 

Les escaliers de Valparaiso

Mardi le 5 mai 2009

Hôtel Luna Sonrisa, Valparaiso (Chili)

Coordonnées: S 33o02’642 / W 071o37’782

km 203387/ 20oC  soleil

 

Il doit avoir au moins un million de marche à Valparaiso et des funiculaires et un ascendeur dans la montagne et des rues tortueuses et labyrinthiques. On a quand même une carte pour s’attaquer à une partie de la ville. La rue Alamenia nous amène à la maison de Pablo Neruda. Cette fois on peut la visiter.  Ce n’est quand même pas tous les jours qu’on peut entrer dans la maison d’une personne qui a eu le prix Nobel de la littérature. Sa maison donne sur la baie de Valparaiso. On en profite pour jeter un coup d’½il sur les paysages mais aujourd’hui il y a pas mal de brume et le temps n’est pas très clair. Ensuite on redescend par de petites rues dont les maisons sont peintes. Le quartier a été baptisé  le musée à ciel ouvert.  Dîner au resto aux quatre vents où le propriétaire est enchanté de recevoir des ‘Canadiens’ et nous fait écrire dans son livre d’invités. Puis on prend le tramway vers l’ascenseur qui grimpe la colline. Assez spectaculaire. Retour vers le centre où nous reprenons un funiculaire et on s’arête prendre l’apéro sur une terrasse dont la vue donne sur la mer.  Déjà notre séjour tire à sa fin mais on peut dire que Valparaiso est une des belles villes à visiter au Chili.

 

Guanaquero, Camping de luxe

 

Mercredi le 6 mai 2009

Camping Guanaquero, Guanaquero (Chili)

Coordonnées: S 30o11’777 / W 071o25’637

204406=environ 350km / 20oC  nuage

 

La sortie de Valparaiso est un peu angoissante. Comme notre hôtel est à flanc de montagne il faut descendre sur du pavé ‘’désuni’’ jusqu’au centre-ville.  Nicole fait des ouuuuu! et des Hiiii! Mais elle reprend les choses en main dans les rues achalandées du centre. La ville s’étend sur plusieurs kilomètres jusqu’à Villa del Mar, puis nous sortons de la ville. D’abord au travers de culture maraîchère puis encore quelques vignobles et finalement une région semi-désertique. On voit de plus en plus des cactus et la forêt a complètement disparue. On s’arrête à Guanaquero, petit village de pêcheurs au bord de la mer. Retour donc au camping après plusieurs jours d’hôtels. Mais la température est bonne. On est quand même redu au 30o degré de latitude. On fait un premier camping qui nous charge 32$ la nuit. On va un peu plus loin et on accepte 20$. Le camping est situé au bord du Pacifique et est complètement vide. L’été le propriétaire nous dit qu’il loue les emplacements 60 $ la nuit. Camping de luxe…



Etapes :
La Serena
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Muriel
le 07/05/2009 à 21:47:54
Ah oui! le Chili ça semble bien sympathique.
Particulièrement Valparaiso et ses collines!
Ça devait être très animé aussi!
Avec les photos et les commentaires généreux,
à chaque fois, c'est un plaisir renouvelé!
Ici, c'est un jeudi pluvieux. Ce sera bon pour la verdure.
Bon, je vous quitte, je m'en vais à un cocktail! Ha ha! mais c'est pour le travail!
Eh oui! ça arrive parfois!
Au plaisir!

Laisser un commentaire

claude tessier

Note: 3,6/5 - 60 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)