San Pedro de Atacama semaine du 2013-02-17

l Vidéos :

20/02/2013 - Pays : Chili - Imprimer ce message Syndication :

 

Mercredi le 20  février 2013

Le geyser del Tatio et l’altiplano

Casa Mireya, San Pedro de Atacama, altitude : 4371m

S 22o 54’ 678; O 68 o 12’ 075

Température : -2o C,  le matin, soleil

 

 

En partant à  4h30 du matin ça nous permet de mieux profiter des geysers parce qu’il fait froid et la fumée qui s’échappe est abondante. Il y a pas mal de touristes francophones dans notre voyage. Un seul est Chilien. Arrivés sur le site après 2h de route il fait -2oC. On nous offre le petit déjeuner dehors, par un froid de canard. Puis on a droit aux avertissements d’usage car il est déjà arrivé que plusieurs personnes ne soient pas sorties vivantes de l’excursion. Ce sont généralement des gens qui ont été téméraire et ont voulu s’approcher trop près des geysers. Il y a quand même un bassin ou on peut se baigner dans les eaux  chaudes. Nicole a osé.

 

On est à plus de 4000m  Faut pas trop faire de folie. Tout se fait lentement.  Après la visite des geysers nous reprenons la route et on peut observer des vigognes et une faune quand même assez variée pour une zone aussi aride. Il y a plein de lamas près d’un village indien. Il parait qu’on vend de la viande de lama au marché.  On revoit le volcan Licancabur. Il est très beau mais pas actif. Sois beau et tait-toi! On visite finalement un canyon ou se dressent de gros cactus droits et de petits qu’ils appellent la bouche de la belle-mère. Ça va être difficile de choisir les photos à mettre sur le blog. Les paysages sont saisissants. Finalement on est revenu en après midi à San Pedro, par une chaleur intense.

Jeudi  le 21  février 2013

Sur la route de la cordillère

Casa Mireya, San Pedro de Atacama, altitude : 4100m

S 22o 54’ 678; O 68 o 12’ 075

Température : 10o C, 30oc l’après midi, soleil

 

Cette fois on part à 7h30. C’est déjà mieux. On visite d’abord une lagune de sel qu’occupent un bon nombre d’oiseaux dont des flamants roses. Une petite merveille.  On déjeune près de la lagune grâce à David et Carlos de l’agence Cosmo Andino qui nous guident. Les paysages de cette région sont magnifiques. Je pensais qu’il n’y avait qu’un seul volcan mais ils sont plusieurs dont certains actifs. Un autre arrêt près d’une autre lagune de sel est magnifique. Je ne suis un contemplatif mais là c’est irréel. On passe la journée à prendre des photos par ci et par là sans se fatiguer. Pourtant on est à 4000 m. On fini la journée dans un petit village de montagnes. Pas beaucoup à dire mais plein d’images en tête.

 

 

Vendredi le 22  février 2013

Du Chili à l’Argentine

Hôtel Colonial, Salta, altitude : 1500m (ouf!)

S 24o 47’ 386; O 65 o 24’ 567

Température : 25o C nuageux

 

 

L’autobus avait 45 minutes de retard ce matin. Problème sur la route. Alors on a attendu au gros soleil dans un stationnement ( ?) de sable et gravier jusqu’à son arrivée. Mais attention pour les voyageurs qui voudront voyager à San Pedro de Atacama il y aura un terminus neuf dans un mois. Comme il sera un peu plus loin il faudra aussi traîner nos valises un peu plus longtemps dans le sable… On fait 800 mètres d’autobus  puis tout le monde descend. C’est la douane chilienne. Ça passe quand même assez vite. Puis deux heures de routes avec de beaux paysages. Alors on s’arrête à nouveau pour la douane de l’Argentine. Il faut sortir toutes les valises de l’autobus et passer à la douane avec aussi nos bagages à main. Ça dure deux heures. La douane est à 4100m d’altitude. Il y a une dame qui ne l’a pas supporté  le chauffeur a été obligé de lui donner de l’oxygène.  On passe la journée  dans la cordillère à 4000 m avec des pointes à 4800m. Nicole et moi on est un peu habitué. Les paysages sont extraordinaires. Sans compter les lamas, les vigognes et autres que l’on croise avec des volcans comme fond d’écran. La descente est assez vertigineuse mais le conducteur est très bon. On passe par le village de Pumarmaca. Les falaises sont de toutes sortes de couleurs. Puis, Jujuy, l’arrivée au terminus est le chaos. Il y a un bouchon  au terminus et on peine à avancer. Mais on voit toute la différence avec le Chili. La végétation est abondante et les palmiers sont revenus. L’hôtel Colonial de Salta est en plein centre. On le mérite bien

 

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Hélène B.
le 22/02/2013 à 02:31:53
Je vous suis et vous me faites rêver. Très bonne photo de toi Nicole en pose yoga. Les photos sont magnifiques! Je vous envie. Grosses bises

Laisser un commentaire

claude tessier

Note: 3,6/5 - 60 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)