Quatre jours à Mandalay

l Vidéos :

03/02/2016 - Pays : Myanmar (Birmanie) - Imprimer ce message Syndication :


Le lac Inle nous a séduit pour son petit coté typique et ses nombreuses possibilités de visite.  On aurait pu y rester encore quelques jours sans problème. Il y avait encore de la randonnée à faire mais on se dirige vers Mandalay, un peu plus au nord. Une grande ville de plusieurs millions d’habitants. Nous louons un hôtel avec vue sur le fleuve Ayeyarwaddy. Vraiment une belle vue et une terrasse sur le toit encore mieux. Mais le quartier n’est pas très chic. Les berges du fleuve sont occupées par des cabanes où vivent les gens qui font des affaires avec les bateaux de marchandises. Certains remplissent des poches de charbons de bois, d’autres vident les camions de poissons frais pêchés dans le fleuve, et ça n’arrête pas sur des kilomètres de long. Derrière, le quartier n’est guère mieux. Mais le marché aux fleurs est réjouissant. Il y a beaucoup d’animation et de déchets, partout, surtout près des plans d’eau. On fait un bon tour du quartier jusqu’au carré du palais. On visite la grand Pagode Manahuni puis les sculpteurs de Bouddhas  en marbre et enfin la confection des feuilles d’or qu’on peut coller sur les bouddhas (interdit aux femmes). Tout le monde travaille très fort. Pour faire une feuille d’or les Birmans prennent la pépite et la mettent sur un bloc qu’ils écrasent avec une masse pendant des heures. Presqu’inhumain.

 

Je reçois un appel pour mon travail et je dois aller au Laos la semaine prochaine. Ça signifie aussi beaucoup de préparation, donc on perd une journée à organiser tout ça.

Mardi, dernier jour à Mandalay on prend un taxi qui nous fait visiter les anciennes ville royales autour. On restera avec lui toute la journée. La première visite est dans un petit quartier d’un monastère où on est témoin de la cérémonie du dîner des moines. Du riz, du riz et du riz. On l’avait observer de notre chambre d’hôtel : les moines circulent les uns à la suite des autres et reçoivent de la population une ration de riz chacun. Un peu plus loin des gens dans un camion prennent  les rations des moines et les mettent dans un grand chaudron. Puis les chaudrons sont débarqués au monastère et les moines refont la file pour remplir leurs assiettes. Enfin tout ça est bien compliqué.

On se rend par la suite au pont en teck de 1,2 km qui attire son lot de touristes. La visite de la journée se termine par une traversée en bateau du fleuve et une promenade en calèche pour visiter les sites archéologiques de cette dernière cité. Notre chauffeur connaît très bien l’histoire des ces cités, dommage qu’il ne connaisse pas aussi bien l’anglais. Mais on l’a aimé et on l’a gardé pour nous amener à l’aéroport mercredi matin. Un peu plus d’une heure de taxi pour 15$.

 

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Réjean
le 03/02/2016 à 15:25:02
donc un autre mois au Laos !

vos photos sont encore superbes. On sent pauvreté (selon nos critères) et beauté se côtoyer.

tempête ici mercredi matin qui finira en pluie.

Laisser un commentaire

claude tessier

Note: 3,7/5 - 59 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)