Porto, Portugal

l Vidéos :

01/04/2015 - Pays : Portugal - Imprimer ce message Syndication :

 

 

 

1er avril 2015

Porto, notre premier 30oC (Ce n’est pas un poisson d’avril)

921, Santa Catarina
N 41o 09.264’; W 008 o 36.278
Température : 24o C, soleil

Margarida était au rendez-vous pour nous faire les adieux et la remise des clés à Lisbonne. C’est un long voyage qui commençait. Presqu’un km pour se rendre au métro avec nos valises…puis changement de métro sur la ligne vermeille (rouge). Et enfin la station de train Oriente. On avait pris des billets pour le TGV Portugais. Merveilleux. Le train file jusqu’à 220 km/h et fait la distance Lisbonne Porto en 2h30. Service à bord. Café gratuit. Grosse compétition avec l’avion. La température extérieure est montée rapidement malgré qu’on se dirige au nord. 30oC avant d’arriver à Porto où il faisait quand même chaud. Déception de la journée : l’adresse fournie par Airbnb, l’agence de location d’appartement, était mauvaise. Nicole s’en est mêlée et a trouvé quelqu’un dans un bureau d’optométriste pour appeler la gérante Paula. On était à environ 500m de l’appartement qu’on a rejoint avec nos valises…dans une côte. Bruno nous attendait et avait une bouteille de porto pour nous pour se faire pardonner. De notre chambre on voit deux palmiers. C’est réconfortant.

Qu’est-ce qu’on peut en faire des choses en 2 jours. Mardi déjà on a commencé par le café Majestic, suggestion de Sarah. Puis la librairie Lello, assez spectaculaire puis descente vers le  Fleuve Douro dans le quartier Rebeira. À ce rythme la on aura tout vu en 2 jours. Mais non vendredi (saint) On prend le métro pour le quartier Gaia, de l’autre coté du fleuve. La vue est superbe. On prend la totale : croisière sur le Douro, visite et dégustation chez un vignoble et tour de ville en bus touristique. Ce sera pour demain le bus.  Je sais c’est touristique. Mais nous sommes des touristes.

Que faire un dimanche de pâques. Aller à la messe à la Cathédrale de Porto, voyons. Voir video. La cathédrale est assez somptueuse et toute en hauteur. L’évêque a fait son homélie en Portugais. Difficile à comprendre. À la sortie on redescend dans le quartier près du Douro. Finalement il y a pas mal de commerce d’ouvert. Restaurant, café, boutique.  On décide quand même d’en sortir pour aller à la plage au bord de l’Atlantique, à Matosinhos. Pas beaucoup de monde à l’eau sauf les surfeurs, mais eux sont en wet suit. On revient par le blue bus dans le centre où on s’accroche sur la terrasse de l’hôtel Intercontinental. La vie des gens riches et célèbres…

 

 

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :

claude tessier

Note: 3,7/5 - 59 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)