Machu Pichu

l Vidéos :

15/02/2009 - Pays : Pérou - Imprimer ce message Syndication :

 

Machu Pichu, la 7ième merveille du monde

Jeudi le 12 février 2009

Hôtel Wiracocha 3 500 mètres

Il ne fait pas très beau à Aguas Caliente ce matin et le temps est très humide. Dans la chambre tout est mouillé. Nous prenons l’autobus, direction Machu Pichu. Environ 20 minutes de montée. Mais rendu à l’entrée il pleut très fort. Alors on décide d’attendre un peu dans un des seuls petits restaurants du site. On rencontre trois jeunes de Québec qui nous comptent leurs aventures et mésaventures. Vers 9 heures on entre sur le site. Il faut monter quelques marches, même plusieurs pour se retrouver en surplomb. Mais pas de Machu Pichu. Disparu!  Dans la brume. On ne voit même pas une petite pierre. Alors on reste sur place et on attend. Puis petit à petit la brume se lève. Vers 10 heures le Machu Pichu est complètement dégagé et il est vraiment merveilleux. En fait contrairement aux sites archéologiques que nous avons visités celui là est très impressionant, par sa dimension,  sa géographie, ses formes et toutes ses terrasses. En plus des montagnes gigantesques l’entourent. Le Machu Pichu semble suspendu entre ciel et terre.  Un peu vertigineux sur les sentiers que nous parcourrons. On voit des gens se tenir sur le bord des murs. Puis il y a pas mal de marches. Tout est en relief.  Sauf la place centrale, gazonnée, interdits au public. 

 

Seul les Lamas y sont acceptés. Ceux qui pensent que les lamas ne crachent pas peuvent oublier çà. On a vu une jeune fille se faire cracher dessus et elle n’a vraiment pas aimé ça. On fait le tour du site en quatre heures. On a même vu 2 lapins. Pas des lièvres…  Si on était arrivé un peu plus tôt et si je n’avais pas à soigner ma gastro on aurait pu monter le HuanaPichu, cette grosse montagne derrière le site.  Mais c’est une montée assez vertigineuse. Au retour au lieu de descendre en autobus on décide de prendre le sentier  de l’Inca qui mène à Aguas Caliente. Une marche de 1h30 à 2 heures. En fait ce ne sont que des marches ou presque, des centaines de marches.  Disons que c’est moins pire en descendant.  Le sentier passe dans la forêt tropicale dense.  C’est vraiment bien de passer près de ces orchidées, et fougères de toutes sortes.  Le soleil est revenu à Aguas Caliente mais la chaleur aussi. Le transport des bagages à la gare de train est difficile sous cette chaleur. Retour en quatre heures   en train à Cusco ou nous retrouvons notre hôtel après une autre belle journée  au Pérou.

 

 Cuzco c’est haut

Vendredi le 13 février 2009

Hôtel Wiracocha, Cusco

20oC, 3500 mètres

Journée de repos. Donc on ne bouge pas…trop. Mais Ça prend pas mal de temps à organiser notre arrivée à Buenos Aires la semaine prochaine.  Une bonne partie de l’avant-midi y passe. Ce n’est quand même pas la misère mais on serait dans la misère autrement. Puis on en profite pour visiter la ville de Cuzco.  Moins de touristes qu’à Aguas Caliente mais on en rencontre quand même pas mal.  À la Place d’armes, c’est une vrai trappe à touristes, On est solliciter pour manger, acheter, boire et même se faire masser. On décide de s’assoir sur un banc pour se reposer. Puis je me lève pour prendre une photo de la Place et le temps de le dire deux de petites filles de moins de 10 ans s’assoient  de chaque coté de Nicole. Elles sont habillées en habit traditionnel et transportent un agneau dans leurs bras. Photos? Non là c’est trop je les chasse du banc mais elles ont trouvé une cible  de l’autre coté du trottoir. Tout pour faire de l’argent. Mais ici c’est assez direct. Alors en après-midi on s’est payé la visite guidée d’une heure dans un simili tramway.  On nous amène à 3 600mètres pour voir la vue. Très beau. Mais demain on va retrouver le plancher des vaches à Lima au niveau de la mer. Ça va faire du bien.

 

Mira flores, autre aspect de  Lima

Samedi le 14 février 2009

Hôtel Sipan, Lima

28oC,  28 mètres

On se lève encore à 5h30, cette fois pour aller à l’aéroport de Cusco, direction Lima. Le vol dure une heure alors qu’en autobus ça prendrait 21 heures sans compter les risques qui y sont associés. Merci à Joseph et Martha de Lima qui nous l’avaient conseillé. Nous les rencontrerons dans la soirée. L’hôtel Sipan est situé dans le quartier Miraflores, plus près de la mer. On a l’impression d’être situé à coté de l’autoroute Décarie. Mais l’hôtel est assez confortable malgré tout , pour le prix. Miraflores est un quartier très différent du Centre historique ou nous logions à notre arrivée à Lima. Un quartier plus moderne avec appartement de luxe et édifice à bureau.

Nous nous promenons dans la rue des grands magasins, des fast food americans. On dîne dans un petit bistrot qui aurait pu très bien se situé à Paris.  Puis nous nous dirigeons vers le pacifique ou a été aménagé tout un complexe avec  vue sur la mer. On y aperçoit des dizaines de surfeurs qui recherchent la vague idéale. Ils portent tous un wet suit parce que la mer est trop froide.  À  18h30 Joseph et Martha viennent nous chercher pour l’apéro. Ils nous amènent aux sites archéologiques de Huaca Pucllana. Le resto  est très confortable et Nicole découvrent le Pisco, la boisson locale. Puis nous allons fêter la Saint-Valentin… au restaurant Laene. Remarquablement bon. Journée reposante après tout le brouhaha des dernières semaines.

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Hélène
le 15/02/2009 à 18:02:56
Ah! les chanceux! Machu Pichu, j'en rêve. Les photos sont magnifiques! Je ne pourrais pas me joindre à vous aujourd'hui parce que j'ai le souffle trop court. Je fais une pneumonie. Faites attention à vous. Claude, je me souviens d'une gastro attrapée à Santiago, je te passe les détails... Soigne-toi bien. Merci beaucoup de partager votre voyage ainsi. Vous me faites rêver et j'en ai besoin. Je vous embrasse très fort, Hélène
Par Gisèle
le 02/03/2009 à 17:30:39
Bonjour vous deux,
Je vous ai abandonné une quinzaine de jours pour aller prendre l'air du Sud. Merveilleux. Ça change délicieusement de l'hiver. J'ai repris votre récit où je l'avais quitté et je vous accompagne de nouveau dans votre progression toujours plus au sud. Merci de partager généreusement votre voyage. Il faut quand même prendre le temps de l'écrire! C'est très, très agréable. Au plaisir de lire la suite. Bises, Gisèle

Laisser un commentaire

claude tessier

Note: 3,7/5 - 59 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)