Le centre de l Île

l
12/03/2015 - Pays : Espagne - Imprimer ce message Syndication :

7 mars 2015

Tuineje-Pajara-Ajuy-Pared 

Tuineje

île de Fuerteventura, Canaries

N 28o 14.094’; W 014 o 08.145’

Température : 24-28 o C, soleil

 

Tuineje-Pajara-Ajuy-Pared : tous de petits villages au cœur de Fuerteventura. D’abord Tuineje, le plus proche de chez nous. On y est arrivé tôt donc on n’a pas eu l’occasion d’aller au très beau restaurant du village dont la spécialité est la chèvre. (!) On continue à Pajara, dont le centre est bordé d’arbres et de palmiers. Là ça vaut la peine de prendre un café et d’observer ce vieil âne attaché à une roue qui essaie de faire croire aux tourismes que c’est grâce à lui que le village a de l’eau. Ensuite on reprend la route vers Ajuy.  Alors qu’on pensait que ce village n’était qu’un point sur la carte on est surpris d’y voir autant de monde. Tous attiré par ces cavernes sculptés par la mer. Un beau sentier nous les fait découvrir. Ici la mer est vraiment forte. Il y a plein de restaurant de poissons qui s’y sont installés et profitent de l’attrait touristique. Mon poisson est arrivé tout entier dans mon assiette. Il avait de petites dents bien acérés et des nageoires épineuses. Retour par le village de Pared. Pour ça il faut traverser un col sur une route sinueuse et avec de beaux paysages qui font penser à l’Arizona. Pared est reconnu pour la qualité de ses vagues par les surfeurs. Des vagues de 15 pieds de haut qui se fracassent sur les parois rocheuses. On se demande bien comment un surfeur peut bien y survivre. C’est peut-être pour ça qu’on n’en n’a vu aucun.

On the beach.

Fuerteventura est reconnu pour ses plages de sable. Avec raison. On se dirige vers le parc de Corralejo à l’extrême nord de l’île. Mais on s’arrête pour visiter les salines del Carmen. C’est sur notre chemin. Ce n’est pas très grand mais bien aménagé, sur un beua site. On poursuit notre périple presque jusqu’à Corralejo ou on est arrivé en bateau. Les plages sont vraiment belles sur plus de 10 km de long. Une chance que les hôteliers n’ont pas envahies le secteur parce que ça aurait été fini des plages. Il y a bien un petit bar-cabane à quelques endroits mais c’est bien conservé. Il y en a qui se cache dans les dunes sans doute parce les plages du parc sont connues pour le naturisme. On confirme. Toujours pas d'internet les photos suivront.

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :

claude tessier

Note: 3,7/5 - 59 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)