La fin de Gomera

l
20/02/2015 - Pays : Espagne - Imprimer ce message Syndication :

 

 

 

17 février 2015

Au cœur de La Gomera

Casa rural Karen
38 rue Palmar,
Vallehermoso, Espagne
N 28o 10.707’; W 017 o 16.055’
Température : 17o /25 o C, soleil/nuage

 

Pour explorer l’île il faut savoir naviguer en zigzag. Donc pour se rendre à Agulo il a fallu parcourir 19 km alors qu’en ligne droite c’est 6 km. Le village d’Agulo est situé au bord de la mer, mais pas trop accessible à cause des falaises. Malgré tout on y toruve une belle église et quelques restos. Celui sur le bord de la route est immense et reçoit les Autobus de touristes.

Plus loin le village de Hermiga est plutôt longiligne. On a de la difficulté à trouver le centre-ville. On s’arrête à une pâtisserie. Ce doit être ici le centre-ville…

San Sebastian. On est passé par la en arrivant du bateau mais on n’avait pas visité la ville. Malheureusement on s’aperçoit assez que tout est fermé parce que c’est mardi gras. Ça l’air que ça fait que tout est fermé. On se promène quand même dans le centre mais le vent se met de la parti et la température descend aussi. Pourtant il y a des touristes qui passent la journée sur la plage. Il y en même qui se baignent. Il paraît qu’il y aurait une parade aujourd’hui et que la fête se continue toute la semaine.

Malheureusement le vent s’est mis de la partie et nous avions prévue de faire une randonnée dans le parc. Le vent, le froid et la bruine nous ont arrêté. Il fait 5oC à 1000m.

Andrée nous a donc amené à une plage sur le bord de la mer, Alojera.  Mais il a fallu le gagner. La route sinueuse avec une forte dénivellée nous a amené à la plage de Alojera. Le café du village était fort accueillant. Mais comme tout ce qui descend se remonte, le retour a été aussi palpitant mais les paysages sont saisissants.

Ce sont les derniers jours à La Gomera. île de montagnes et de vallées aux milliers de palmiers et de bananiers. Dommage que la température n’ait pas été clémente. Les paysages sont impressionnants. On revient  prendre le bateau à San Sebastian vers l’île de Tenerife. Les vagues sont fortes. Et demain nous seront à Lanzarote.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :

claude tessier

Note: 3,7/5 - 59 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)