Désert d'Atacama

l
09/05/2009 - Pays : Chili - Imprimer ce message Syndication :

Semaine du 3 mai 2009

 

Guanaqueros  et la vraie vie

Jeudi le 7 mai 2009

Camping Guanaqueros, Guanaqueros (Chili)

Coordonnées: S 30o11’777 / W 071o25’637

/ 24oC  Soleil

 

On a vraiment trouvé le camping de rêve. Pas de touriste. Une mer calme. Un petit village de pêcheurs et l’hospitalité des villageois. On déjeune dehors puis on va se promener dans le village. Les pêcheurs sont là depuis un moment. On aperçoit une dame qui arrange du merlu. On en achète un paquet pour le souper : 2$. Retour au camping où on fait l’inventaire de ce qu’on a perdu, oublié ou égaré.  On profite de la plage et du soleil. Le village est perché en flanc de montagne. Les maisons multicolores rappellent Valparaiso.

À 5 heures il y a encore des pêcheurs qui arrangent leurs poissons. On voit aussi les employés de la compagnie de  moules d’élevage qui font le tri de leur récolte. La vraie vie c’est ici. Peut-être pas pour longtemps parce qu’il y a un projet de construction d’un aéroport international entre 2010 et 2012. Aussi bien en profiter maintenant.

 

La Serena : La ville après la campagne

Vendredi le 8 mai 2009

Camping Guanaqueros, Guanaqueros (Chili)

Coordonnées: S 30o11’777 / W 071o25’637

204406-204532 =126km/ 20oC  Soleil

 

Le soleil du matin nous réchauffe.  Que c’est bon de pouvoir déjeuner dehors! Les pêcheurs sont là et les pélicans s’énervent. Pendant que Nicole observe les ramasseurs d’algues  je me rends au café internet pour essayer d’obtenir des prix pour le retour du westfalia en bateau. On a plusieurs options mais on a choisi d’attendre la fin du voyage pour  prendre la décision finale. Ça veut dire qu’on va attendre à la dernière minute pour décider par où on retourne et comment. Est-ce sage? Probablement pas mais comme dirait Nicole on n’est pas pour passer tout notre temps à négocier notre retour. Après dîner on s’en va visiter La Serena où on y prend un café. Une assez jolie ville du bord de mer. La place d’armes est bien animée sur l’heure du dîner. On s’y arrête pour prendre un expresso. Au retour on se cherche une épicerie mais avec le jeu des autoroutes et des banlieues pas moyens de trouver une des épiceries de banlieues. On tourne plusieurs fois. C’est comme aller au Carrefour Laval la veille de Noël. On fini par trouver DECA. Un supermarché où on fait le plein de tout. Retour au camping où on se fait un barbecue (Parilla) avec leur fameux steak de 2po d’épais Hummm!

 

Sauvés par Tito

Samedi le 9 mai 2009

Hotel Puerto de Vega, Vallenar (Chili)

Coordonnées: S 28o34’315 / W 070o45’880

Environ 250 km / 28oC  Soleil

 

Nous nous arrêterons au nord au 28ième parallèle. Notre intention de passer par San Pedro de Atacama et de  revenir par l’Argentine n’a pu être réalisée. On verra pourquoi plus loin.  Le soleil était radieux au camping de Guanaqueros. Nous partons assez tôt car on a une longue route à faire. Lentement le désert prend place sur la route et la température atteint 30oC même en montagne. On passe des cols à plus de 1000 m. Assez impressionnant de voir toutes ces montagnes dénudées qui nous entourent. On s’arrête pour dîner à Vallenar. Et on reprend la route vers 14h. Mais 20 kilomètres plus loin l’alternateur nous lâche encore. Il faut revenir. On est en plein désert pas question d’arrêter ici. On revient donc à Vallenar. Là on accoste d’abord des gens qui discutent au bord de la rue.  Je leur demande s’il y a un garage qui pourrait nous aider. Un des hommes se met à examiner le problème, sort ses outils et m’indique que la courroie de l’alternateur est cassé. Il réussi à la sortir de là. Je pense tout-à-coup que j’ai une courroie de rechange dans le camion. Et c’est justement la courroie qui est brisée. Mais le mécanicien improvisé n’arrive pas à l’installer. Il nous mène à un garage proche mais qui est fermé dans l’après-midi. Lorsqu’on réussi à parler à quelqu’un on nous dit que ce sera fermé jusqu’à dimanche. Il m’indique un autre mécanicien, Tito qui a un atelier pas loin. Je réussi à le trouver. Il hésite un peu car il est déjà sur un travail. Il finit par accepter de venir car je lui dit que c’est une question de 5 minutes. Il passe deux heures à essayer de trouver comment poser cette foutue courroie mais réussi finalement.  Une chance que j’en avais une dans le volks parce que d’après lui ça aurait été très difficile à trouver au Chili. On est donc obligé de coucher à Vallenar et ce qui va changer nos plans. On va retourner en Argentine par le sud, là où il sera possible de faire réparer le volks en cas de problème parce que plus au nord, il ne faut pas y songer.  



Etapes :
Vallenar
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par victor et louise
le 12/05/2009 à 15:28:21
Nous avons hâte de pouvoir échanger les expériences d'autant plus que l'Amérique du sud est à notre programme. Faites-nous signe à votre retour.
Par hélène richard
le 12/05/2009 à 21:21:05
Vous êtes dignes des grands explorateurs.
J'ai eu votre lien il y a 2 sem seulement, On me tiens à l'écard. J'ai passé 3 après-midi à lire, à voir, et revoir votre périple. Vous êtes dignes des grands explorateurs. Vous vous sortez bien de toutes les situations. Bravo. Vos photos et vidéos,c'est magnifique! J'imagine en vrai, ouf.
Vous êtes privilégiés et nous le sommes aussi à vous lire.
Denis vous dira que ma prochaine destination après le Portugal était l'Argentine et le Chili. Pas en West et moins longtemps. J'ai même acheté le guide du Routard (Chili-Argentine)il y a 3 ans. Les circonstances ont tout changé.
Je vous souhaite une fin excitante. Je ne vous lâche plus.
Amicalement, Hélène

Laisser un commentaire

claude tessier

Note: 3,7/5 - 59 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)