De L'Aconcagua à Mendoza

l Vidéos :

17/05/2009 - Pays : Argentine - Imprimer ce message Syndication :

Semaine du 10 mai 2009

 

Parlons de l’Aconcagua

Jeudi le 14  mai 2009

Hôtel Los Condores, Uspallata (Argentine)

Coordonnées: S 32o35’477 / W 069o20’820

205582-205669= 87 km/ 12oC  Soleil

 

À Puente del Inca on a couché dans une ancienne caserne. Juste derrière l’hôtel, le Puente de l’Inca un pont de sel construits par les incas juste au dessus de la rivière Mendoza.

Parlons  de l’Aconcagua! C’est la plus haute montagne d’Amérique : 6900m. Chaque année plus de 6000 personnes tentent l’ascension. Plusieurs y meurent chaque année. D’ailleurs on s’est arrêté quelques instants au cimetière des Andinistes où ont été enterrées les personnes qui meurent lors de l’ascension. Triste! Normalement on grimpe l’Aconcagua l’été. Alors aujourd’hui c’est plutôt tranquille. Malgré tout nous décidons de prendre le sentier qui se rend au camp de base. La route est à 2900m d’altitude. On s’est rendu à 3000m. Pas plus. Parce que ça monte puis on a le souffle court. On ne s’est pas trop acclimaté. Mais le décor est superbe, tant du coté de l’Aconcagua que de l’autre coté. On reprend la route qui cette fois est tout en descente. On s’arrête pour dîner  sur le bord de la route où la vue des montagnes est superbe. Puis on se dirige vers Upsallata. Un petit village en bas de la cordillère. Juste pour garder encore un dernier coup d’½il à ces montagnes. On a bien fait en fin d’après-midi on rencontre deux autres voyageurs que nous avions rencontré à Ushuaia. Des voyageurs du Danemark. On soupe donc avec eux au café Tibet. Eux on décidé de prendre la 40 au lieu du bateau. Résultats : deux crevaisons, 6 amortisseurs à changer. Mais malgré les problèmes mécaniques on réussi toujours à avancer puisqu’on se retrouve plusieurs milliers de kilomètres plus loin.

 

La route des Andes à Mendoza

 Vendredi le 15  mai 2009

Camping Las Churrasqueras del Parque, Mendoza (Argentine)

Coordonnées: S 32o53’448 / W 068o53’008

205669-205839= 170 km/ 21oC  Soleil

 On ne se presse pas pour se rendre à Mendoza. La vue des Andes est vraiment belle. La route aussi. On passe 3 ou 4 barrages de police mais par chance ils étaient tous occupés. On s’arrête à Potrerillos, un petit village au bord d’un grand lac turquoise. La vue des Andes y est très belle. Puis on explore un peu la région. Il y a des petits café et des et des petits hôtels qui reçoivent les vacanciers de l’été. Ici il y aussi une montagne de 6100m, le Carro del Plata. Toute enneigée. Ça valait la peine de s’arrêter. On reprend la route vers Mendoza. Lorsqu’on descend à 1000m d’altitude les vignes deviennent de plus en plus abondantes. Des champs de vignes à perte de vue. Le trafic aussi devient plus dense et on se retrouve assez vite au centre-ville de Mendoza, une ville de 1 millions d’habitants. On commence à être habitué aux rues sans STOP ni feux de circulation. Le truc : il faut ralentir et faire sentir à l’autre qu’on n’a pas l’intention d’arrêter. Et comme on est assez gros par rapport aux petites voitures. Ça marche. Non sans donner quelques frissons à Nicole. Grâce au GPS on réussi à trouver le camping du parc municipal de Mendoza. Il y a tous les services, sauf internet.

C’est un peu dommage parce que je me servais d’internet pour négocier avec les agences logistiques pour le transport du westfalia à la fin du mois. Un peu maso on retourne au centre faire l’épicerie et on en profite pour visiter un peu Mendoza, Une très belle ville!

 

 Flamenco à Mendoza

 Samedi le 16 mai 2009

Camping Las Churrasqueras del Parque, Mendoza (Argentine)

Coordonnées: S 32o53’448 / W 068o53’008

10 km/ 18oC  Soleil

 Le camping en ville est à son meilleur. Le camping est très moderne. Électricité, eau, espace à feu. Il doit bien y avoir 100 sites. Et nous sommes 3 campeurs.  Mais en plein milieu de la soirée un motorisé se cherche un site et il choisi de se mettre à quelques centimètres de nous. Assez que Nicole a sorti son espagnol d’urgence pour leur demander pourquoi ils n’allaient pas s’installer ailleurs. Mais rien à faire ils sont installés et ne bougeront pas de là. Donc on  s’est levé en même temps. J’ai failli les inviter à manger des toasts au beurre de peanut. Mais ce n’est pas nécessairement un déjeuner d’Argentins. Nos amis du Danemark sont aussi arrivés dans la soirée et on a fini la soirée chez eux. Vins et pop corn. Aujourd’hui on a flâné au centre-ville qui est très beau. On a été chanceux on a pu assister à un spectacle de Flamenco à la Place Independencia. C’est le festival du Flamenco.  On va essayer de mettre une vidéo sur le blog. En après-midi tout est fermé, c’est la sieste jusqu’à 17 heures. Mais on trouve quand même le moyen de s’acheter quelques souvenirs en boutique. En fait on a tellement de stock qu’il faudrait envoyer une valise par bateau. Je ne sais pas si on peut faire ça.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Andrée
le 26/05/2009 à 19:01:03
On a beau se plaindre de l'hiver, ces montagnes aux neiges éternelles restent de toute beauté.
Par helene ma tante
le 29/05/2009 à 02:30:49
j,adore ces photos,,,,extraordinaire,,,,!!cordilleres,c,est magnifique,,,,ca fait un tres bon fond de photo!!par ici,je regarde les nuages pis je me dis,en amerique du sud,ce sont des montagnes a cette hauteur qu,on voit!!..a rio,dans les fonds de rue,c,etait les montagnes,.a bogota,c,etait les andes aussi...,et votre tunnel,,,ouf,,,,au moins nous,ils etaient one way,,,un par dessus l,autre,,,mais vous,c,est pas large pan toute!!!tres bonnes photos,,merci de partager,,!

Laisser un commentaire

claude tessier

Note: 3,7/5 - 59 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)