Bahia Blanca

l
12/03/2009 - Pays : Argentine - Imprimer ce message Syndication :

Semaine du 8 mars 2009

Canada, connaît pas!

Dimanche le 8 mars 2009

Camping Casablanca, Villa Gesell (Argentine)

Coordonnées:             S 37o18.732’

                                   W 057o00.718’

194399- 194457= 57 km

25oC

Le soleil étant revenu on décide de rester au bord de la mer et de lézarder dans le coin.  Le proprio du camping vient faire un petit tour, subtilement pour se faire payer. On lui parle de la police et des problèmes de notre unique plaque. Il va nous indiquer ou s’en procurer une autre en ville, avec notre numéro de licence. Ça va être beau à Montréal. Une belle plaque de l’Argentine en avant.

Justement on s’en va  en ville faire un tour. On s’achète un poêle électrique qui fonctionne sur le 220v. Il nous manque juste le four autonettoyant.  Dimanche à Villa Gesell (Villa Gisèle…) c’est plutôt tranquille. Les quelques magasins ouverts offrent des choses pour les touristes. Des Argentins pour la majorité. On n’a pas entendu parler ni français ni anglais depuis qu’on est sortie de Buenos Aires. Il y a une dame dans un commerce qui nous a demandé si on était français. On a répondu non : Canadien français.

C-A-N-A-D-A. Pense pas qu’elle savait ou c’était situé. J’ai ajouté : au nord de États Unis.  Ah oui, me répondit-elle, Jean-Paul Belmondo!

Faire le plein…d’énergie

Lundi le 9 mars 2009

Camping Casablanca, Villa Gesell (Argentine)

Coordonnées:             S 37o18.732’

                                   W 057o00.718’

194457- 194485= 28 km

25oC

Problème d’énergie. On va essayer de régler ça  aujourd’hui. L’électricité en Argentine est le 220V. Alors que le westfalia est au 110v.  Je m’étais acheté un transformateur chez La Source. Mais hier dans la soirée tout a sauté et ça sentait le brûlé dans le west. Autre problème d’énergie. La cuisine. On a un poêle au propane mais pas de propane parce qu’il a fallu se débarrasser de notre bonbonne pour mettre le west sur le bateau. Bon on a magasiné aujourd’hui et on a trouvé une petite bonbonne de propane de 10 livres. Mais quand on a essayé le propane sur le petit poêle Coleman on s’est aperçu que c’était de la basse pression. Ça marche mais il faut être patient. Quand au west le problème d’électricité n’est pas résolu. Les batteries d’appoint sont peut-être fatiguées. Mais ça ne charge pas autant que la connexion électrique. En fait il n’y a que le frigo qui fonctionne avec le système électrique. Bref problème d’énergie. On a encore trois mois pour trouver la solution.

Autre petit problème, pas de plaque en avant de la camionnette. Eh bien on s’en ai fait faire une. Flambant neuve! 10$ chez un sérigraphiste…

 

On fait quand même un petit tour au bord de la mer. C’est un peu venteux mais il n’y a presque personne sur la plage. Étonnant mais c’est comme ça. On est à trois heures d’une ville de 14 millions d’habitants et les plages sont vides. Peut-on s’en plaindre?

Mar del Plata, pour les Argentins de Buenos Aires

Mardi le 10 mars 2009

Camping Griego, Mar del Plata (Argentine)

Coordonnées:             S 38o05.689’

                                   W 057o36.296’

194485-194629= 144 km

27oC

On retourne finalement la bonbonne de propane au magasin parce que la pression est trop faible pour faire fonctionner mon poêle Coleman. Je ne comprends pas vraiment c’est quoi la différence et le vendeur non plus. On reprend la route vers Mar del Plata. On s’arrête pour dîner près d’une lagune avec plein d’oiseaux, Mar Chiquita. On aurait pu arrêter ici mais on décide d’avancer un peu.

 Mar del Plata est située à 404 km de Buenos Aires c’est l’endroit de villégiature par excellence des Argentins.  La qualité de la route est excellente mais aussitôt qu’on arrive dans une ville ou un village c’est la catastrophe. La rue principale est asphaltée mais les autres rues sont en terre. Les dos d’âne sont à tous les coins de rue puisqu’il n’y a pas d’arrêt. Un bon test pour les amortisseurs. La traversée de la ville de Mar del Plata demande un peu de dextérité mais on y arrive. Le camping  El Griego est situé de l’autre coté, plus au sud. C’est vraiment un gros camping. Plusieurs centaines de place, toutes vides. On a bien vu une Hollandaise arrivée seule, mais c’est bien la seule. De l’autre coté de la rue il y a un parc aquatique. Pas trop gros. De belles piscines. Juste bien aménagé. Le soleil est revenu et la chaleur aussi.

Mar del Plata- Necochea : petit train va loin

Mercredi le 11 mars 2009

Camping Miguel Lillo, Necochea (Argentine)

Coordonnées:             S 38o35.442

                                   W 058o44.850’

194629-194795= 166 km

28oC

Notre journée commence par la visite du port de Mar del Plata. C’est vraiment impressionnant. D’abord on rencontre une colonie de lions de mer sur le bord des quais. Nicole n’aime pas vraiment l’odeur qui s’en dégage et a de la difficulté à rester sur place. Ils sont vraiment gros et ils ont de la fourrure. Comme si c’était nécessaire. Le port de Mar del Plata est réputé pour son port de pêche. Il y a de nombreuses poissonneries qui offrent les produits de la mer. Dommage qu’on ne connaît pas ces poissons. On achète de grosses crevettes et deux filets de merlu. Au moins on est certains d’une chose le poisson est frais. Directement du débarcadère on ne peut demander mieux. On reprend la route et on peine à sortir de cette ville sans fin. Puis on entre dans la campagne ou les cultures de tournesol  succèdent à celles du colza et des immenses pâturages ou les b½ufs s’entassent. On dîne finalement vers 14h à Necochea et on s’aperçoit qu’on n’atteindra pas notre objectif de la journée qui était une ville beaucoup plus loin. Alors on s’arrête au camping de Miguel Lillo. Pas fermé, mais peu fréquenté. La mer y est plus calme et la plage s’étire sur des kilomètres. Nous avons donc fait 512 kilomètres à partir de Buenos aires en 7 jours. Il nous reste donc 2500 kilomètres pour se rendre à la terre de feu. Tout un programme!

 



Etapes :
Bahía Blanca
Note: 3/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Muriel
le 13/03/2009 à 00:26:59
Ah l'Argentine, ça donne vraiment le goût d'y aller. D'ailleurs j'y songe, hmmm! Avec le west, hormis les problèmes d'électricité, vous semblez "surfer" dans la félicité!
Ici, on espère le printemps, les journées allongent et nous sommes à l'heure avancée depuis la fin de semaine passée. Aujourd'hui, très ensoleillée, 8°C. mais un vent à écorner les boeufs!
Hasta luego!
Par Céline R
le 14/03/2009 à 14:19:22
Allo,
Chanceux ! Ramenez moi un loup de mer pour Régis. Heureuse de vous voir enfin "plaqués"! et surtout en bonne forme. Ici, le temps des sucres est arrivé. Un autre beau moment de la vie québécoise!
Canadien a perdu !
Par Céline R
le 14/03/2009 à 14:22:28
J'oubliais de vous dire que j'ai vu les vedettes, les Pingouins! Ils semblent bien s'amuser aussi.

Laisser un commentaire

claude tessier

Note: 3,6/5 - 60 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)