Arrivée en Argentine

l
19/02/2009 - Pays : Argentine - Imprimer ce message Syndication :

Semaine du 15 février 2009

 

Dernier jour à Lima, dernier jour au Pérou

Dimanche le 15 février 2009

Aéroport de Lima, Pérou, 30oC

Enfin on fait la grasse matinée.  Mais la journée va être longue quand même puisque nous prenons l’avion pour Buenos Aires à minuit. Après déjeuner à l’hôtel nous partons pour le quartier voisin, Barranco. Nous devons passer par un secteur qui inquiète un peu Nicole mais finalement on arrive au centre de Barranco.  Mais il fait chaud et on coure l’ombre.  On descend la falaise vers la mer ou de nombreux liméens occupent la plage. Je  mets les deux pieds dans l’eau pour connaître la température : un peu froide… J’aurai au moins mis les pieds dans le Pacifique.  La plage n’est pas très belle car elle est composée de gros galets; difficile de marcher nu-pied. Dîner dans un resto typique du quartier recommandé par le guide du routard. On revient dans notre quartier en taxi pour éviter de repasser dans une zone grise. On flâne dans les rues plus ou moins achalandées des cafés et boutiques.  C’est dimanche après tout. Notre dernier jour à Lima. Il me semble qu’on est arrivé hier.

 

Buenos Aires, ville Européenne?

Lundi le 16 février 2009

Hôtel Marbella, Buenos Aires, Argentine

24oC

Le vol est court (4h30) mais la nuit aussi est courte. Partir à miinuit et un décalage horaire de 3 heures ça perturbe. Malgré tout on touche terre à 7h 30. Buenos Aires.  Ça prend une bonne heure et demie pour passer toutes les étapes aéroportuaires. À 9 heures nous sommes dans l’autobus vers le centre-ville et ce qui est spécial ici, arrivé à la station d’autobus un petit camion prend les passagers et les amène à leur hôtel. Ça c’est du service. La chambre n’est pas prête alors on se retourne vers un petit café avec table à l’extérieur. Café-croissant.  Des vrais! On découvre la ville dans la journée. C’est comme Paris. L’architecture, les cafés, les voitures françaises, sauf que tout le monde parle espagnol. On n’attend pas trop longtemps pour acheter une bouteille de vin argentin. Et on n’attend pas trop longtemps pour y gouter…Rien de comparable avec le Pérou. Ici pas de klaxons, on respecte les feux de circulation…et les piétons. Pas de policiers à tous les coins de rues. Personne ne nous interpelle pour nous vendre quelques choses. On est vraiment dans un autre pays. Je vais avoir pas mal moins de difficulté à conduire à Buenos Aires qu’à Lima. En plus ils ont des GPS de voiture comme nous. Alors je vais pouvoir facilement me diriger… si le transfert se fait bien.

 

Claude et Nicole en Argentine sans Westfallia

 

Mardi le 17 février 2009

Hôtel Marbella, Buenos Aires, Argentine

28o C

On a quand même un petit décalage horaire parce que nous nous sommes levés à 9h30.  Si on est ici cette semaine c’est pour prendre possession du west. On est allé à l’adresse de réception des marchandises et le représentant nous dit que ça devrait nous coûter 700us$ pour  les frais de réception plus les frais de manutention et  des douanes. WOW! On va être obligé de faire une levée de fond. On se rend finalement à une compagnie de logistique qui négocie pour nous les frais de débarquement.  En plus, le west ne sera pas disponible avant le 3 ou 4 mars…Pas de bonnes nouvelles. On se demandait pourquoi on ne voyait pas beaucoup de camping car sur la route. On a la réponse. Rien n’est facile. Il faut être patient. Il faut négocier. En attendant on profite de la très belle ville de Buenos Aires. La nourriture est excellente mais un peu trop copieuse. Le vin est vraiment abordable. Ce soir nous avons acheté dans une boutique spécialisée une bouteille à 5$!!! Faut bien compenser quelques part! On profite de la belle température de l’été ici. Le soleil se couche à 9 heures. Les terrasses sont ouvertes toute la journée.  Il faut dire aussi que tout est moins cher que chez nous.

 

 

Quelle belle ville!

Mercredi le 18 février 2009

Hôtel Marbella, Buenos Aires

29oC

L’hôtel Marbella n’a pas été un de nos meilleurs hôtels. Il y fait chaud et les déjeuners sont moyens. Mais il est très bien situé. L’avenue de Mayo ou nous sommes ressemble vraiment à un quartier de Paris. L’architecture des bâtiments est semblable, les café-bistrot également. Il n’y a que le prix qui les distingue. Ce n’est vraiment pas cher. Bon passons aux choses sérieuses. La compagnie qui a la responsabilité de faire la réception du conteneur m’a écrit pour me faire signer un formulaire de garantie de livraison. Je n’ai pas vraiment compris mais il y a des gens qui se spécialisent dans l’authentification d’originaux. Alors j’ai été obligé de faire authentifier un document qui garantie qu’un conteneur s’envient avec ma cargaison. Ça va être long! On a quand même l’occasion de se promener un peu. La rue Florida est une rue piétonnière en plein centre-ville ou se trouve les grands magasins. Les petits aussi. On fait toute la rue Florida pour se rendre au terminus d’autobus ou nous achetons des billets pour le nord est du pays. Voyage de nuit demain. On revient dans notre quartier en métro : 0,26$ le passage…

 

 

 



Etapes :
Buenos Aires
Buenos Aires
Note: 4/5 - 2 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par helene(la matante)
le 20/02/2009 à 17:33:44
c,est passionnant!!
..ici,il neige depuis hier et quand on trouve ca doux ici,c,est pas 28,,,c,est moins 5...!!vous maintenant a 23,vous trouverez ca frisquet!!...on continue de vous suivre ...nous sommes presque dans vos valises!!!bon p'tit rouge!!!ca tue les microbes!!
helene
Par Betty
le 21/02/2009 à 18:33:45
Allô mes amis... je suis très contente de savoir que vous êtes en ARGENTINE....et Buenos Aires est vraiment une ville superbe!!! Ça me rappelle le bon temps que j'ai passé là-bas.. génial.. maintenant profitez-en sans penser à rien d'autre.. Comme tu le dis Claude l'Argentine semble très différente du Pérou. Je sais que les gens sont très gentils, la nourriture est incroyable, et j'espère que vous aurez la chance de faire cuire votre propre viande sur les BBQ au bord des lacs comme le font les argentins.......... mmmmmmmm délicieux. En plus si vous allez à San Carlos de Bariloche (mais c'est au Sud),vous pourrez goûter les meilleurs chocolats au monde et aussi les ALFAJORES.

Uffff....Me canse de escribir en frances... jejeje.. dificil... pero como ahora yo sé que tu estas allá, pienso que es mejor que practiques tu español... para ti debe ser fácil porque lo hablas muy bien.
Bueno, esta es mi pequeña contribucion para los dos , espero que la sigan pasando muy bien y disfruten con alma, vida y sombrero , todas las maravillas que hay..
Coman mucho, beban mucho (en Argentina es barato el vino y delicioso)eso, si, tengan cuidado con los croissants porque hacen engordar mucho... jajaja...
Besitos, los quiero mucho...
Buen viaje...

Par claude
le 22/02/2009 à 01:35:09
Gracias por su mesaje. Es claro que el bife es el mejor del mundo. Y el vino tinto de Mendoza tambien. Somos entre brazil, paraguay y argentina. En el Norte. Pero vamos regresar a Buenos Aires la semana proxima donde la camioneta arribara. Y despues el sur. El tiempo es muy caliente y humedo. Tropical. Hay muchas animales que no conocimos. Y aves tambien. Vamos poder a discutir mas quando regrasomos aQuebec por el verano. Adios
Claude

Laisser un commentaire

claude tessier

Note: 3,7/5 - 58 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)